Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : VideoDesign & MULTIMEDIA News
  • VideoDesign & MULTIMEDIA News
  • : CONTACT: pixray[hat]gmail.com Tout ce qui concerne l'art et la pratique de la vidéo et du vjing, leur impact dans l'événementiel, la création, le tournage les montages, les Vjs, les performances visuelles dans de nombreux domaines... Des news sur le mat
  • Contact

Xray VIDEOS

cliquez sur une vignette
pour voir la vidéo

Recherche

Agenda

Julliet 09 - Electromind festival - Montpellier
23 MAI 09 - Spiral Night - MONTPELLIER Area
11 AVR 09 - Vizual Invaders Lyon Transbordeur
27-28 MARS 09 -ULTRAMUSIC Festival -Miami - USA
14 fev 09 Festival Interferenz 2 Zoo/usine Geneve
22-Nov 08 Festival Interferenz -Zoo/Usine Geneve

5-6 sept. 08 Vizual Invaders festival Savoie-Tamie
19 JUL-ELECTROMIND 2008-Montpellier
8 Fev 08 - TILT Festival-Perpignan
29 dec: PIXELS FESTIVAL-Strasbourg
1 dec: Koin-KOIN circus - Quissac
October: Ixindamix -  Montpellier

  1 SEPT- Distort Generation-Radio Bomb Crystal Disto
21 JUL - ELECTROMIND 07
2 jUN - Carnas free Party - Vignes Ench.
19 MAI - Valentino Kanzyani - Montpellier
8 AVR - Crystal Distortion-Red Gong- Rachdingue (SP)
6 AVR 07 - ULTIMATIK- Vignes Ench. (free spirit) - Daytona (MPL)


Powered by



Texte Libre


         VIDEO,    VJING,   ImAGE,   News
contact  Mail us                              Web -Site -WEB >>> XRAY Concept
27 janvier 2006 5 27 /01 /janvier /2006 13:21
une version plus compléte...


Aberration chromatique:
 
Problème lié au fait que le verre ne diffracte pas toutes les couleurs avec le même angle. Ce défaut est plus ou moins marqué suivant la qualité du verre. Les plus performants sont dit "APO" pour apochromatique. Les zooms utilisent des doublets apochromatiques composés d'une lentille convergente suivie d'une autre divergente pour compenser cet effet indésirable.
Aliasing : Artefact dû à un manque de résolution représentant un effet de crénelage.

Acutance
Mesure de la netteté de l'image.

 AC3
Audio Coding 3 pour 3e génération d'encodage audio pour le son multicanal.. Autre nom donné au Dolby Digital, voir Dolby Digital.
La déclinaison AC3-RF était utilisée sur les LaserDisc et nécessitait un démodulateur spécifique (noté RF sur l'ampli home-cinéma).

Avanced HAD
La technologie Advanced HAD permet une réduction du bruit vidéo lors de l'enregistrement d'objets foncés ou dans des situations d'éclairage faible.

AGC
Automatic Gain Control. limiteur auto du son utilisé dans les camescopes grand public par exemple.



Analogique :
Information codée électroniquement dont la variation varie par analogie avec la valeur originale, sans être quantifiée.Signal continu audio ou video, par opposition au numérique. Les signaux analogiques offrent une résolution limitée uniquement par le bruit du signal, alors que le numérique est limité par la méthode d'échantillonnage. Le signal analogique peut être plus dynamique et chaleureux, mais il présente souvent du souffle.


Angle de champ
 Angle maximal cadré par l'objectif. Cet angle s'exprime en degrés. Cela ne tient pas compte des éventuelles extensions optiques optionnelles qui permettent d'avoir un champ plus large (grand angle ou Fisheye par exemple)

Angle de vision
Se dit de l'ouverture avec laquelle il est possible de regarder un écran vidéo.

Antialiasing : Technique de lissage par interpolation palliant les artefacts dus à l'aliasing.

Artefact : Effet secondaire indésirable résultant d'un procédé appliqué à l'image.Il peut être dû à la structure du capteur (moirage) ou à la compression (suivant le niveau de qualité).
Les problèmes liés aux capteurs et aux traitements internes se sont beaucoup améliorés.

Authoring
Mise en œuvre de l'interactivité du DVD. Cela consiste à assembler les médias vidéo, graphiques, audio, sous-titres, données informatiques avec des liens pour la navigation

Autofocus
 Système assurant la mise au point automatique. Comme la mesure d'exposition, l'autofocus peut analyser le sujet central ou plusieurs points. La plupart utilisent la détection de contraste. Ils ont donc du mal à travailler par faible lumière. On peut compenser ce phénomène en projetant une mire infra-rouge qui permet la mise au point dans l'obscurité.

Balayage 100 Hz
Vitesse de rafraîchissement de l’image vidéo (l'image est renouvelée 100 fois par seconde). En travaillant 2 fois plus vite que normalement (50 Hz), l’image gagne en stabilité (le scintillement devient imperceptible). Rappelons que le balayage 100 Hz en Vidéo correspond à un balayage 50 Hz en informatique en raison du mode d’affichage entrelacé.

Balayage progressif (Progressive Scan)
Les téléviseurs créent les images ligne après ligne, ils établissent d’abord toutes les lignes paires, puis toutes les lignes impaires (mode entrelacé). Avec le balayage progressif, toutes les lignes sont d’abord enregistrées, puis lues successivement (progressivement). C’est la raison pour laquelle la structure en ligne n’est plus visible et le phénomène de scintillement disparaît.

Balance des blancs
 Réglage de l'équilibre chromatique en fonction de la température de couleur.

Balance de gris
 Équilibrage des dominantes sur des surfaces de gris réalisé par un mélange des trois primaires pour obtenir un gris neutre à 50%. Les dérives de couleur sont sensibles sur de telles surfaces bien avant de l'être sur des photographies

Batch rendering : rendu par lot. Fonctionnalité de certains logiciels pouvant lancer une série de calculs automatiquement.

Bit : Contraction de Binary Digit.L'unité numérique de base qui ne prend que deux valeurs : 0 et 1. La juxtaposition des bits  sur un pixel permet des codages de couleur offrants 16 (4 bits), 256 (8 bits), 4096 (12 bits), 65536 (16 bits) et plus de 16 millions de valeurs (24 bits).

Blindage
Protection électro-magnétique appliquée à un circuit (câble, carte électronique) pour le protéger des parasites pouvant perturber le signal. La qualité du blindage est d'autant plus importante que le signal à transporter est faible (microphone, cellule phono). Les techniques usuelles de blindage reposent sur un écran conducteur sous forme d'une tresse métallique, d'un feuillard et/ou d'une couche conductrice.

Bluescreen : Technique de trucage où les acteurs sont filmés sur un fond bleu (ou même sur une autre couleur) pour pouvoir être ensuite incrustés dans un décor.

BNC
Du nom de son inventeur 'Bayonet Neill-Concelman'. Connecteur coaxial utilisé en vidéo professionnel. Il dispose d'un système de verrouillage à baillonnette et permet la transmission de signaux à haute fréquence.

Bruit
Souffle ou "neige" pour la vidéo. Le bruit est produit par les composants électroniques (bruit thermique). Il doit être le plus bas possible. En général, on s'occupe du rapport signal/bruit qui va de 60 à 105 dB.

By-pass: (entrée) la traduction serait : contournement
Ce type d'entrée permet une connexion directe sans aucun traitement du signal.

Câble blindé
Câble ayant un ou plusieurs de ses conducteurs protégés par un autre conducteur (feuillard ou tresse) faisant écran aux ondes électro-magnétiques. Le blindage est nécessaire pour transmettre des signaux électriques de faible intensité (< 1 V). La qualité du blindage dépend de la méthode mise en œuvre. Certains câbles disposent d'un double blindage. Les câbles d'enceinte ou d'alimentation n'ont pas besoin d'être blindés.

Caméscope
Équipement vidéo intégrant dans un même appareil une caméra vidéo et un magnétoscope. Cet appareil est aujourd'hui très répandu. On ne trouve plus de caméras vidéo sans enregistreur que dans les studio de télévision ou dans la vidéo-surveillance. Les formats d'enregistrement des caméscopes utilisent des cassettes compactes.

Capteur:
 Composant électronique mesurant une information physique pour la convertir en signal électrique. Le microphone et la cellule phono sont des capteurs. Les systèmes d'asservissement de haut-parleurs de graves utilisent des accéléromètres.
 En photo, le capteur est une matrice de photosite qui produit une image analalogique convertie en numérique par un convertisseur sur 8 ou 12 bits par composante. Cela donne plus ou moins de nuances. Un capteur est caractérisé par sa résolution, sa sensibilité et sa taille. Les technologies utilisées aujourd'hui sont le CCD et le CMOS.

Capture vidéo
 Procédé d'acquisition d'images à partir d'un signal vidéo fixe (still vidéo) ou animé. La capture vidéo nécessite des cartes d'acquisition spéciales, compatibles avec le codage . par exemple, L'image occupe environ 1,2 Mo en 24 bits.
Une des normes les plus utilisées est le firewire utilisé en premier par APPLE appellé ensuite iLINK (firewire non alimenté) par sony qui en a doté le premier les camescopes

Carte mémoire
 Support de stockage amovible et réutilisable quasiment à l'infini. De taille ultra réduite, elle est facilement transportable, interchangeable (vous pouvez par exemple avoir une carte pour votre usage personnel et une autre pour votre usage professionnel), et est disponible en plusieurs capacités différentes. Le nombre maximum de photos stockées dépendra bien sûr de la capacité de la carte mémoire choisie.
Il existe plusieurs types de cartes mémoires. Compact Flash Type I, Compact Flash Type II, SmartMedia,MemoryStick,Multimedia Card (MMC), SD (Secure Digital), Microdrive

CCD
 Charge Coupled Device. Capteur photosensible contenant de nombreux éléments organisés en ligne ou en matrice. Les capteurs en lignes sont employés dans les scanners à plat, ceux en matrice dans les caméras vidéo et les appareils photo numériques. Un bloc optique à 3 CCD sépare la lumière en Rouge / Vert / Bleu avec le prisme dichroïque, permettant à chaque CCD de capter la lumière pour une reproduction de la couleur améliorée et une haute définition.

CCD à commutation de balayage entrelacé/progressif
Avec le balayage progressif, les caméscopes enregistrent les trames sans effet de secouage car la lecture de tous les pixels se fait simultanément. Excellent pour l'enregistrement d'images fixes ou mobiles à 15 trames par seconde.

CC filter
Filtre de correction couleur employé lors de la prise de vue pour compenser des dominantes.

CCTV : Closed Circuit TeleVision

CD
Support musical numérique inventé par Philips. Le CD a révolutionné l'industrie musicale en offrant un support numérique de qualité à faible coût. Aujourd'hui, les graveurs de CD Audio et CD-Rom autorisent la copie des CD pour un usage privé à un coût très faible.

Chrominance :
Ensemble des signaux qui définissent les couleurs d'une image à partir des trois primaires le rouge, le vert et le bleu (RVB).
 et qui utilise les informations de couleur (teinte, saturation, couleur) (C).

Cinch
Fiche audio appelée aussi RCA. Ce type de fiche est très utilisé en hi-fi pour relier les appareils à l'amplificateur. Il existe de nombreuses qualités de fiches et de câbles de ce type. Or la qualité des prises cinch est très importante : si toutes les prises proposées sur ce site offrent un contact fiable, les modèles audiophiles garantissent une très faible résistance de contact, de manière plus durable. À droite, des prises Cinch plaquées or de qualité. À gauche, une prise cinch signée Monster Cable, unanimement appréciée par les professionnels du son.

Coaxial
Câble constitué d'un conducteur central entouré d'un écran conducteur partageant le même axe. Ce type de câble est mieux adapté aux hautes fréquences que les paires torsadées. Ils sont utilisés pour les antennes et les signaux vidéos.


Codec : COmpression-DECompression. Algorithme de calcul permettant en vidéo numérique ou en son de coder et decoder pour plus ou moins le compresser. Les codecs doivent etre installés sur les systemes qui vont les lire ou les encoder. (Lecteurs , ordinateurs...)

COFDM : Coded Orthogonal Frequency Division Multiplexing
Procédé d'émission numérique dans lequel le signal est découpé en petits segments qui sont émis sur de une ou plusieurs fréquences, reçues dans le désordre avec de multiples échos (dûs aux immeubles par exemple) et recomposé par un composant spécial.
Ce système offre de nombreux avantages :
- compatibilité avec les récepteurs analogique ;
- insensibilité aux échos, donc bien adapté aux zones urbanisées ;
- 5 à 6 programmes numériques au lieu d'un seul analogique (25 Mbits/S)
- réception mobile de qualité (train, taxi, car...),
tout cela entraînant un surcoût des émetteurs terrestres et des démodulateurs.

Complément optique
Système optique complémentaire se vissant sur l'objectif pour étendre ses capacités. Parmi ceux-ci, on trouve les multiplicateurs de focales (x 0,5 pour aller vers un grand angle, x 1,5 ou x 2 pour étendre les télé-objectifs). Les modèles spécifiques des marques sont généralement mieux corrigés au niveau des aberrations chromatiques et bénéficient d'un bon traitement anti-reflet, indispensable.

Composante
Technique de composantes couleurs utilisant les voies de chrominance.

Composite
 Codage vidéo mélangeant les différentes composantes du signal. Ce codage est moins performant que le mode composantes.

Compositing : Composition d'au moins deux images sources destinées à obtenir une nouvelle et unique image résultante . C'est la technique de base du trucage.

Compression (JPEG)
Les images sont généralement compressées avec un logiciel pour être enregistrées au format JPEG. Ce format est dit "destructif" car il perd un peu d'information. Plus l'image est compressée, plus on perd de nuances et plus on peut en stocker dans la carte-mémoire. Les appareils haut de gamme proposent les formats TIFF et RAW qui sont sans perte.

Connectique
Ensemble des connecteurs d'un appareil.

Contraste
Différence entre les zones sombres et les zones claires. Pour augmenter le contraste de l'image sur un logiciel de retouche, il ne faut pas utiliser les réglages de contraste mais plutôt les courbes. En augmentant la pente de la partie centrale de la courbe (cf. ci-contre), on augmente le contraste sans détruire les nuances dans les valeurs très sombres et très claires.

Contre-jour
Circonstance de prise de vue dans laquelle le sujet est moins lumineux que l'arrière plan. On obtient une image correctement exposée en éclairant le sujet au flash ou en faisant une mesure "spot" sur le sujet, qui ne tient pas compte de l'arrière plan.

Convergence
Système électronique permettant la superposition des trois images RVB en alignant correctement les trois courants de déviation horizontale et verticale : rouge, vert, bleu.

Convertisseur
Convertisseur Digital Analogique (convertiseeur N/A ou D/A). C'est le composant qui transforme le signal numérique en modulation analogique, exploitable par un préampli. Les convertisseurs de CD sont en 16 bits (dynamique théorique de 100 dB), ceux des DVD peuvent atteindre 24 bits, bien que la plupart se contentent de 20 bits. Ses qualités sont définies par sa résolution (16, 18, 24 bits), sa précision (±1 lsb), son jitter (précision temporelle). Il est possible d'utiliser un convertisseur différent de celui d'origine lorsque l'appareil comporte une sortie digitale.
Convertisseur A/N: Il convertit les signaux analogiques en signaux numériques. Convertisseur N/A : il convertit les signaux audio numériques en signaux analogiques audibles.


Correction de trapèze
Autrefois réservée aux projecteurs vidéo tri-tubes, cette correction est disponible maintenant sur quelques projecteurs monotubes. Rappelons que cette déformation géométrique intervient lorsque le projecteur n'est pas dans l'axe de l'écran (trop haut ou trop bas). L'image se voit donc déformée en forme de trapèze. On peut mettre fin à ce handicap grâce à une correction numérique par compression de pixels : on les déforme afin qu'ils rétablissent la géométrie de l'image dans un ordre de + ou - 30 degrés.L'image retrouve alors une forme rectangulaire. A noter: l'idéal lors d'une installation est d'éviter d'utiliser ces corrections, si l'on veut conserver la meilleure qualité de projection.

Crop :
tronquer ou recadrer une partie d'une image.

CRT :
Cathode Ray Tube; tube de télévision "classique utilisant un balayage electronique

Cut :
En montage, transition brute entre deux plans.

CVBS
Composite Video, Blanking and Sync. Terme technique utilisé pour désigner la sortie vidéo composite.

CYMK : Cyan Yellow Magenta Black . mode utilisé en général par les imprimeurs.

DCDI
La technologie DCDI réhausse la qualité des images vidéo et multimédias des vidéoprojecteurs et des écrans plats (plasmas). Allant au delà de la précédente fonction de doubleur de lignes, cette puce unique permet un meilleur croisement des couleurs et atténue considérablement les lignes obliques irrégulières. Vous obtenez ainsi des images en mouvement à la fois naturelles et de haute qualité. La technologie d'adaptation d'images 3:2 Pull Down (NTSC) et 2:2 Pull-down (PAL) constitue une grande avancée dans le rendu des images vidéo et permet ainsi de recréer des images d'une qualité cinéma.

Décibel (dB)
Mesure d'une grandeur physique exprimée en progression logarithmique. Le décibel mesure le niveau sonore.

DED : Dark Emitting Diode

Digital 8 :
Format numérique propre à Sony, assurant la compatibilité avec le HI-8.

DLP :
Digital Light Processing.appelé aussi DMD; système utilisé dans la vidéo projection qui utilise des micro mirroirs. meilleur contraste que le LCD

DRC (Digital Reality Creation de Sony)
Le DRC 50 double la résolution horizontale et verticale en temps réel. Le DRC100 double la résolution horizontale ainsi que le taux de rafraîchissement (100Hz). Le DRC constitue la réponse idéale aux exigences de la diffusion numérique dont les sources sont de plus en plus nombreuses (DVD, satellite, Playstation, ...). C'est la première technologie à réellement améliorer la qualité de l'image diffusée à l'écran.


DV :
Digital Video. Format video numérique à la fois grand public et professionnel. une variante est le DV Cam qui utilise une bande plus large et plus fiable.

DVD :
Digital Versatil Disc. Format vidéo numérique où les informations sont sur un format similaire au CD et de capacité supérieure (4.7 Gb). Le type de compression utilisée est le MPEG2.

DVD 5:
Format le plus courant, avec une seule couche. Il peut contenir jusqu’à 135 minutes de vidéo ou 4,7 gigaoctets d’information.

DVD 9:
disque à un côté possédant deux couches, utilise un revêtement semi-transparent sur la couche externe et entièrement réfléchissant sur la couche interne; le DVD-9 peut contenir jusqu’à quatre heures de vidéo ou 8,5 gigaoctets d’information. Ce format est répandu dans les dvd du commerces

DVD10:
Disque à double face - double couche, est tout simplement deux DVD-5 scellés dos-à-dos. Cette combinaison offre une capacité de stockage de 9,4 gigaoctets ou quatre heures et demie de vidéo. Puisque le CD possède deux côtés, il doit donc être retourné manuellement dans le lecteur. La zone d'impression de l'étiquette est limitée à la bague centrale.

DVD Audio
Le DVD Audio ou DVD-A est un support de stockage pour la musique à haute résolution. L’idée étant d’utiliser la fantastique capacité de stockage du DVD pour reproduire la musique dans sa qualité d’enregistrement originale. Le DVD Audio peut être stéréo ou multi-canal sur six canaux. Dans le cas de la stéréo, il s’agit d’un encodage 192 kHz/24 de très haute qualité, dans le cas du multi-canal, il s’agit d’encodage 96 kHz/24 bit (Dolby Digital). Les disques peuvent d’ailleurs voir cohabiter les deux formats, et de la video.
 La capacité d’un DVD Audio en mode stéréo est de 74 minutes, comme le CD classique, mais on peut considérer que la différence de qualité est presque aussi importante qu’entre la VHS et le DVD.
 Les premiers disques DVD Audio sont sortis à la fin de l’année 2000, mais on peut espérer que ce format sera largement répandu dans les prochaines années, les disques ne devant pas être beaucoup plus chers que les CD classiques et la qualité nettement supérieure.
 Tous les lecteurs de DVD ne sont pas actuellement compatibles DVD Audio, en effet, il faut qu’ils intègrent le décodeurs 192 kHz/24 bit (décompression MLP).

DVD Vidéo
cf. DVD

DVi
Interface vidéo numérique pour relier un moniteur sans passer par l'analogique. Elle est répandu sur les ordinateurs pour connecter des écrans à cristaux liquide. Le format HDMI (ci-dessous) est compatible pin-à-pin avec le connecteur DVI avec des extensions. Sa résolution atteind jusqu'à 1920 x 1080 pixels. Une extension grand-public, le HDMI utilise les mêmes signaux avec un connecteur plus petit et plus de fonctions (audio, commandes..). Sur un plan pratique, les cordons et adaptateurs DVI sont utilisables tant en analogique qu’en numérique. Les connecteurs utilisent douze contacts en numérique et cinq contacts en analogique.

Echantillonnage :
Quantité d'information lisible dans  un signal à intervalle de temp régulier.

Film
Un film est une suite d'images prises sur de la pellicule. 24 images par secondes défilent devant vos yeux au cinéma, 25 images par secondes pour les normes PAL et SECAM (EU), et 30 images par secondes pour la norme NTSC (USA, Japon).

Firewire :
Norme de transfert informatique à haut débit, utilisé en vidéo numérique et associée aux caméscopes DV (voir IEEE1394).Cette norme,  permet un échange rapide de données numériques.
Apple, dont les machines possèdent depuis le début en standard un port FireWire pour faire du montage vidéo, propose une liste des produits compatibles avec cette interface. Cette connexion série utilise un câble spécifique contenant 2 paires indépendantes et 2 lignes pour l’alimentation du péripherique.


Format cinéma
Les formats cinéma sont normalisés. Leurs proportions (largeur/hauteur) ne correspondant pas toujours à celui de votre téléviseur, il faut utiliser des procédés de cadrage ou de compression.1.33:1 - le ratio classique du 4/31.66:1 - intermédiaire entre le  4/3 et le 16/91.77:1 - format 16/9 1.85:1 - proche du 16/9, utilisé en salle2.35:1 - cinémascope.Pour les adaptations sur un téléviseur,

Habillage :
désigne les éléments de présentation liés au montage : générique, graphismes, effets de transition…

HDMI
HDMI (High Definition Multimedia Interface) est une interface numérique pour les signaux multimédia en haute définition. Elle supporte les standards haute-définition en vidéo, audio multicanal (8 canaux à 192kHz) et le pilotage (renvois de télécommandes). Conçu pour évoluer (en terme de bande passante) l'interface HDMI offre 5 Gb/S (HDTC à 2,2Gb/S. Elle est supportée par les principaux fabricants. Parmi les nouvelles fonctions, on notera la présence d'une protection des contenus (anti-copie), l'adaptation aux formats d'image et la présence d'un connecteur compatible pin à pin avec le connecteur DVI des moniteurs numériques. Sa normalisation (version 1.O) date de septembre 2002. Ce format est supporté par les constructeurs (Hitachi, Matsushita Electric (Panasonic), Royal Philips Electronics, Silicon Image, Sony Corporation, Thomson, Toshiba ) et les auteurs de contenus (Universal, DirectTV, ...). On peut trouver plus d'informations sur www.hdmi.org.


HDTV ou TVHD :
télévision avec un nombre de lignes de balayage deux fois plus important (1250 lignes), 16/9 et plusieurs voies audio.

Hi-8 :
système issu du 8 mm avec une qualité d'image améliorée (au mieux 400 au lieu de 250 points par lignes) grâce à la saisie et au traitement séparés de la luminance (Y) et de la chrominance ©.

Hi Color :
profondeur des images sur 16 bits, permettant d'obtenir jusqu'à 65536 couleurs.

IEEE1394 :
protocole informatique (voir Firewire).

IN :
Entrée
désigne en vidéo le point d'entrée d'une séquence. De manière générale c'est aussi le branchement d'entrée d'un signal

Incrustation :
Effet visuel qui consiste à superposer un élément sur une image de fond.

Interpolation :
Calcul définissant selon une méthode précisée des valeurs intermédiaires entre deux valeurs fixées.

Jitter :
Instabilité dans la continuité de lecture des signaux.

Jog ou Jog Shuttle :
Commande rotative servant à faire avancer ou reculer la bande pour la placer sur une image précise.

Keyframe :
Image clé. En animation, les keyframes qui représentent les étapes principales sont fixées. Puis, par interpolation, les étapes intermédiaires sont calculées.

Lampe Metal Halide
Lampe équipant la plupart des vidéoprojecteurs LCD ou DLP. Délivrant une lumière très blanche, proche de la lumière du jour, augmentant ainsi leur rendement. Ces lampes ont par ailleurs une durée de vie largement supérieure aux lampes classiques. environ 2000 heures. Les nouveaux modèles a technologie UHP utilisent des lampes à durée de vie plus importante, (4000 h)  et associant luminosité très importante et faible puissance, donc faible consommation électrique. Une faible puissance de lampe permet également un refroidissement plus silencieux du projecteur.

LED : Light Emitting Diode
Généralement utilisé comme voyant sur les façades d'appareils. Il existe aujourd'hui des LED de forte puissance permettant un usage en éclairage (éclairage urbain, feux arrières de voiture...). La technologie LED et ces derivés sont maintenant aussi utilisées sur des vidéoprojecteurs

LCD
Afficheur à cristaux liquides (Liquid Crystal Display). Ce type d’afficheur n’émet pas de lumière et nécessite une source lumineuse. Il existe de nombreuses technologies de LCD adaptées à la vidéo, aux afficheurs économiques, aux ordinateurs... La technologie LCD utilise 3 plaques semi-transparentes (une pour chaque composante couleur) éclairées par un faisceau lumineux qui les traverse. Les plaques sont composées de nombreuses cellules, elles-mêmes contenant des cristaux liquides sensibles au courant électrique. Ce dernier stimule les cellules qui deviennent plus ou moins transparentes (ou opaques) afin de composer à l'écran une image lumineuse et contrastée.

Ligne :
Chacune des trajectoires tracées par le faisceau d'électrons (sur un écran de télévision par exemple).

Longueur d'onde
Distance entre 2 noeuds d'une onde. Dans l'air, pour le son, la longueur d'onde est égale à 340/F (F= fréquence en Hz) soit une gamme allant de 20 m à 2 cm environ.


Luma Key :
Incrustation d'un premier plan (image A) sur un fond vidéo (image B). Le signal de découpe utilise les informations de luminance : on sélectionne une valeur de luminosité dans l'image B qui deviendra transparente.

Lumens ANSI
Unité de mesure normalisée (ANSI: norme américaine) pour mesurer la puissance d'une source lumineuse (plasma, TV, vidéo-projecteur). souvent mesurée au blanc pour valoriser la valeur maxi elle n'est pas rééllement significative de la luminosité réélle qui doit en toute rigueur etre calculé sur une image en damier noir et blanc pour donner une luminosité moyenne.
Les lumens sont indiscociables du contraste et de la répartition moyenne de la luminosité, pour donner les performances d'un projecteur.


Luminance :
Partie luminosité d'un signal couleur. La luminance, ajoutée à la chrominance permet de reconstituer le signal complet. On affecte généralement une bande passante plus importante à la luminance, car c'est elle qui donne la définition de l'image.

LUX/ Intensité lumineuse
La quantité globale de lumière s'exprime en lumens. Le lux représente la quantité de lumens par m2. C'est en lux que l'on exprime l'intensité lumineuse (couramment appelé la luminosité).
Voici la luminosité que vous percevrez dans différentes situations:
- 0,5 lux: pleine lune;
- 10 lux: une bougie;
- 20-70 lux: une rue éclairée (la nuit);
- 100-200 lux: un appartement;
- 500 lux: une salle de sport;
- 10000-15000 lux: extérieur, à l'ombre;
- 25000-30000 lux: ciel couvert;
- 50000-100000 lux: plein soleil;
Les caméscopes permettent d'enregistrer des images exploitables à partir de d'une centaine de lux. Au-dessous de ce seuil, la lumière est insuffisante.

M0, M1, M2....: Niveau de classification de résistance au feu.
- M0 : incombustibles (pierre, tuile, verre, fer, ).
- M1 : non inflammable.
Seuls les matériaux classifiés M1 et MO sont utilisables dans les lieux recevant du public.

- M2 : difficilement inflammable.
- M3 : moyennement inflammable.
- M4 : facilement inflammable.
- M5 : très facilement inflammable.
Les autres classifications ne peuvent être utilisées que sous certaines conditions.

Matte :
masque  
Il s'agit d'un " masque " permettant d'occulter une partie de l'image.

Matte painting :
Technique de trucage où une image peinte à la main est mélangée avec des éléments réels.

Mapping :
Plaquage de texture sur une forme géométrique 2D ou 3D. aussi gros Festival audiovisuel en SUISSE organisé par Gargecube, les fabricants du logiciel de vidéo en temps réel MODUL8

Mélangeur vidéo :
Equipement de post production permettant de synchroniser plusieurs sources vidéo afin de permettre la commutation sans décrochage.

MiniDV :
Format d'enregistrement similaire au DV mais sur des bandes plus petites.

Montage non-linéaire :
Montage réalisé sur ordinateur fait à partir d'éléments se trouvant sur le disque dur.

Moniteur:
Système de contrôle. En vidéo, il s'agit d'un téléviseur permettant de voir toute l'image (y compris les bords généralement cachés). En son, ce sont des enceintes extrêment linéaires, conçues pour travailler longtemps. Elles ont une sonorité beaucoup plus analytique que les enceintes hi-fi et peuvent ne pas plaire à tout le monde (son apparamment dur).

MPEG :
Moving Pictures Expert Group.
Format numérique compressé utilisé en multimédia et pour la réalisation de VCD.

MPEG 1
Norme de compression de données audio et vidéo numérique, largement répandue en informatique, pour les transmissions et les CD-ROM notamment.


MPEG2 :
Format numérique compressé produisant une image plein écran. On l'utilise entre autres pour le DVD et le SVCD.

MP3 (MPEG layer 3)
Norme de compression et de transmission de données audio et vidéo. La plus aboutie actuellement, elle tend à révolutionner l'industrie musicale en permettant un transfert de données fortement compressées via le réseau Internet.  La qualité n'est pas suffisante pour qualifier cela de hi-fi.

Multi-angle :
Capacité d'un DVD à offrir plusieurs angles de vue d'une même scène.

Night Shot (les fameuses images vertes)
Le système NightShot enregistre les images dans l'obscrurité totale. Il utilise la sensibilité infrarouge du capteur CCD afin de capter une vision "quasi nocturne". il est souvent complété par un projecteur a infrarouge qui augmente la lumière captée.

NTSC: National Television System Committee ou Never Twice the Same Color
Norme vidéo employée aux USA et au Japon. Avec 30 images/seconde au lieu de 25, elle nécessite un transcodage pour être visualisée sur nos appareils européens. Le codage analogique NTSC est moins performant que le PAL ou le SECAM.

Numérique coaxiale
Sortie numérique sur prise CINCH permettant une transmission au format SPDIF. La version professionnel du SPDIF est l'AES-EBU qui utilise une prise XLR.


NTSC :
National Television System Comitee.
Standard vidéo en vigueur en Amérique du Nord, et au Japon.

Numérisation :
Opération consistant à convertir un signal analogique en numérique. Plus spécifiquement en vidéo, cela désigne l'acquisition sous forme binaire des rushes.

Numérique :
Information codée par quantification dans laquelle le signal est échantillonné. Les informations sont ensuite codées sous forme binaire et chaque valeur ne peut prendre que deux valeurs : 0 et 1.

Octet
Unité d'information correspondant à un octet, soit 8 bits.


OHCI :
Standardisation de la norme DV dans une application informatique.Une carte compatible OHCI permet une plus grande flexibilité que les cartes utilisant un driver propriétaires, mais empêchent une optimisation spécifique.

OLED (Organic light-emitting diode)
Technologie d'affichage lumineux réalisé d'après un brevet Kodak (1987). Elle doit permettre de remplacer les affichages à cristaux liquides (LCD) d'abord sur les écrans de petites tailles (baladeurs, téléphones) puis sur les modèles plus grands.
Technologiquement, l'afficheur OLED est constitué de diodes luminescentes très petites (moins d'un millimètre d'épaisseur). Chaque pixel est constitué de 3 LED (rouge, verte et bleue) pour reconstituer le spectre visible. Le support d'implantation peut être du verre ou du plastique. On peut utiliser cette technologie pour faire des écrans souples.

OSD : On-Screen Display
Réglage des paramètres d'un appareil (TV, lecteur DVD, camescopes) avec des menus sur écran . Cela permet un plus grand confort que sur un afficheur en façade.

OUT :
sortie
Soit pour la sortie d'un signal soit le point de sortie d'une séquence.

Painting :
Procédé de trucage, consistant à peindre de façon numérique sur une image.

PAL :
Phase Alternation Line.
Standard vidéo en vigueur en Europe. On l'utilise aussi en France pour la production, mais on transcode en SECAM avant le diffusion.

Pan & Scan :
Procédé permettant d'afficher une image large 16/9 sur un écran traditionnel 4/3.
 Le film peut ensuite être diffusé sans barres noires d'encadrement, mais il est amputé dans sa largeur d'image panoramique, car "zoomé"


Panoramique :
Mouvement de caméra autour d'un axe, horizontalement ou verticalement.

PCI :
Interface de communication avec les périphériques, capable de transiter les données jusqu'à 132 Mo/s.

PCM: Pulse Code Modulation
Système de codage lors de la numérisation des sons. La piste audio gravée sur les CD mais aussi les laserdiscs est de type PCM, en 16 bits.

Péritel (prise)
Fiche de connexion comportant 21 broches, permettant de réaliser toutes les connexions audiovisuelles (son et image).

Pixel
Le plus petit élément identifiable d'une image numérisée. Les pixels sont alignés dans une matrice rectangulaire. Chaque pixel peut être défini par 1 à 32 bits, soit de 2 à plus de 16 millions de nuances.

c'est aussi le nom de notre chat... ;)

Plan focal
Plan sur lequel se forme l'image et où doit / devrait se trouver le film ou le capteur.


Post production :
Dernière phase de la réalisation d'un film.

Profondeur de champ :
Zone de netteté de l'image autour de la distance de mise au point : l'image est floue avant et après cette zone.

QuickTime :
Lecteur video et format de fichier vidéo numérique développé par Apple. Quicktime utilise de nombreux codecs : DV, H264, Mpeg4, photo-jpeg,Cinepak, Sorenson, MJPEG…. Cette plate-forme permet entre autre le streaming vidéo, ou flux vidéo transmit par internet

RAM :
Random Acces Memory. Mémoire vive de l'ordinateur servant à un stockage temporaire des données.

Rapport signal/bruit
Valeur indiquant la gamme dynamique en dB entre le bruit interne d'un appareil (souffle quand aucun signal ne le traverse) dû aux composants eux-mêmes, et le niveau maximal avant saturation (écrêtage ou distorsion importante).

RCA
Nom donné aussi à la prise Cinch. C'est le nom d'une marque commerciale (reprise par Thomson pour ses activités aux USA).

Réduction de bruit
Système logiciel permettant de réduire le niveau de bruit lors de prise de vue dans des conditions difficiles, notamment en très basse lumière ou pour les expositions très longues.


Remanence :
Persistance indésirable de certains éléments d'une image ou d'un son.

Rendering
Rendu
Terme utilisé en Video et en 3D
Etape de calcul final d'un effet, d'une animation ou d'un compositing.

Résolution
La résolution définit le nombre de pixels de l'image. De manière générale, plus la résolution est élevée, plus l'image est de bonne qualité.

Rotoscopie :
Technique d'animation donnant l'illusion du mouvement grâce à la modification de chacune des 25 images qui composent une seconde.

RVB
Rouge-Vert-Bleu. Pour le home-cinéma et la vidéo, la connexion RVB, appelée aussi composante, offre la meilleure qualité technique. Elle est notamment bien meilleure que la liaison composite qui utilise une bande passante moindre.

Saturation
Limitation d'un signal par manque de valeur supérieure.

SCART (prise)
Nom technique de la prise Péritel,  utilisé par les anglophones.

SDI
Serial Digital Interface. Protocole de transport de signaux video numériques non compressés. Il est défini par les normes ANSI/SMPTE 259M, ITU-R BT.656 et UER Tech. 3267. Les données sont codées en 4:2:2 (2 fois plus de données pour la luminance que pour la chrominance). Cette interface n'est disponible que sur les équipements vidéo broadcast (professionnels) et est conçu pour de courtes distances.
Une version SDI-HD est conçue pour le 1080p.

SCSI :
Liaison parallèle à très haut débit permettant de chaîner plusieurs périphériques.

SECAM :
Norme européenne de télédiffusion (25 images par secondes) uniquement pour la France et quelques pays africains. C'est un procédé de transmission vidéo créé par la Compagnie Française de Télévision en 1959 et mis en service en 1967. Ne permet le son stéréo qu'avec une sous-porteuse supplémentaire (procédé NICAM). Fonctionne en 625 lignes.

SED (Surface-conduction Electron-emitter Display)
Technologie d'affichage développée par Canon et Toshiba. Elle est construite comme un tube cathodique mais avec un canon à électron derrière chaque pixel de la dalle. Les principaux bénéfices par rapport au technologies LCD et plasma sont :
- un temps de réponse beaucoup plus rapide (< 1mS) ce qui est très sensible avec les films à mouvement rapide,
- un excellent taux de contraste (de l'ordre de 100 000:1) avec un vrai noir sur la totalité de la surface d'émission et
- un large angle de vue.
Les premiers écrans en technologie SED devraient apparaître chez Toshiba en 2006.

Smear
Réaction du caméscope à une source lumineuse intense. Elle se traduit par une barre verticale. Cette réaction est plus ou moins importante selon les modèles. Le niveau de Smear n’est que rarement indiqué par le fabricant. En revanche, les magazines spécialisés le mentionnent souvent, c’est un point auxquels les journalistes - et les utilsateurs - sont assez sensibles.

sRGB
sRGB est une norme industrielle internationale établie en 1999 par Mitsubishi Electric en partenariat avec Microsoft. Elle autorise une restitution des couleurs d’un réalisme saisissant. En définissant la tonalité, la saturation et la luminosité des couleurs, sRGB unifie leurs expressions et en facilite l’utilisation par les différents équipements informatiques d'affichage compatibles PC.

Storyboard :
Séquence de dessins annotés, schématisant un film. Dans un logiciel de montage, il s'agit de la visualisation du film sous forme de suite de séquences.

Streaming :

Technologie de diffusion "Live" en flux tendu des fichiers audio et vidéo.
Les informations sont morcellées en paquets qui sont acheminés les uns après les autres vers le poste client, et qui sont retournés au fur et à mesure au serveur.
Contrairement au téléchargement, où un fichier est entièrement téléchargé sur le disque dur avant d'être lu, le streaming permet la lecture d'une vidéo ou d'un son en Live. Cela nécessite très souvent une large bande passante Internet. Le fichier est lu dès l'instant où l'on commence la lecture, sans que avoir à terminer le tléchargement. Cette technologie de lecture permet ainsi de profiter immédiatement des fichiers multimédia disponibles sur Internet. Les technologies de streaming les plus utilisées sont RealOne, SHOUTcast, Windows Media et QuickTime.

Super Night Shot
Le système NightShot enregistre les images dans l'obscrurité totale . Pour utiliser le "Super NightShot", appuyez simultanément sur la touche Super NightShot et la vitesse de l'obturateur passe automatiquement entre 1/60 et 1/4 pour permettre un enregistrement beaucoup plus brillant.

Super Steady Shot (MC) optique
Les capteurs individuels et les prismes actifs placés devant l'objectif détectent les mouvements du caméscope et les compensent. On obtient ainsi une image stable même si l'appareil est secoué. Cette caractéristique peut-être utilisée avec le zoom optique sans dégradation d'image ni changement de champ de visée.

SVCD : Super Vidéo CD
Le SuperVCD est un disque qui permet de stocker de la vidéo avec une qualité proche du DVD, largement supérieure au VCD. Le SVCD peut contenir un menu interactif, plusieurs pistes audio 5.1 (contrairement au VCD qui peut stocker au mieux de la stéréo) et des éventuels sous-titrages ou karaoké. Ce format est beaucoup utilisé en Asie.

S-Vidéo
S-VIDEO (prises) ou Ushiden, ou S, ou Y/C. Connexion vidéo avec la luminance et la chrominance séparées. Utilisée sur les camescopes et les magnétoscopes S-VHS et HI-8, sur certains téléviseurs et les lecteurs de DVD. Elle est meilleure que l'interface composite et moins bonne que celle en RVB (composante).
La portée limite des câbles est d'environ 15 metres après quoi le signal se dégrade.

SVGA
Qualité d'image informatique correspondant à une résolution de 800 x 600 pixels.

S-VHS
Format vidéo offrant une résolution de 400 lignes à l'écran. (VHS 200 lignes et LaserDisc 500 lignes). Les lecteurs S-VHS sont compatibles VHS, pas l'inverse. terme souvent confondu avec S-Video





Stretch :
Effet allongeant la durée d'un plan, par génération numérique d'images intermédiaires, calculées par mélange l'image précédente et de l'image suivante.

Targa :
Format de fichier vidéo numérique.

Température de couleur -
Le rendu des couleurs d'une scène dépend de la température de la source lumineuse (mesurée en degrés Kelvin). Une température basse provoque une dominante rouge/jaune, une température élevée entraine une dominante bleue. Pour information, voici les températures de couleur des sources usuelles:
- Bougie : 1800 K- Ampoule à incandescence : entre 2500 et 3200K
- Lampe au Tungstène : 3200 K
- Fluorescent : entre 4000 et 4500K
- Lumière du jour : 5500 K
- Flash électronique : 6000 K
- Soleil par beau temps : 6500 K
- Ciel voilé : 9500 K
- Ciel nuageux : 10500K



Temps réel :
Capacité d'un système à lire une information sans temps d'attente.

TFT
Technologie d'écran à cristaux liquides (LCD) à matrice active. C'est actuellement la meilleure technologie pour les LCD.

Time Code
Norme de codage du temps sur un enregistrement, permettant le calage d'éléments sur ce déroulement.

TimeLine :
Fenêtre de visualisation temporelle d'un montage ou d'une animation.

Tracking :
Action de post production qui consiste à tracker (suivre) un pixel, ou une zone de pixels, pour y "coller" ensuite un élément incrusté ou un effet pendant toute la durée de la séquence.

Trame
Chaque image en vidéo est constituée de deux trames, l'une comportant toutes les lignes paires et l'autre toutes les lignes impaires. Cette technique, dite de l'entrelaçage permet de réduire fortement le prix des téléviseurs. c'est le système utilisé par la norme DV. les lecteurs dvd désentrelacent automatiquement l'image en la lissant pour eviter l'apparition de lignes horizontales (fonction progressive scan)

Tri-CCD (ou 3-CCD) : 
Système d'analyse et de traitement séparé des trois couleurs primaires de la vidéo à l'aide de trois capteurs distincts, ce qui améliore la qualité de l'image et supprime les interférences.

Tri-tube
Système de vidéo-projection haut de gamme. Cette technologie offre actuellement les meilleures performances dans les très hautes luminosités, notamment au niveau du contraste et de la définition. Les modèles tri-tubes sont délaissés pour les applications home-cinéma car ils sont beaucoup plus chers que les modèles à DLP de performance comparable. De plus, ils sont nécessairement utilisés en installation fixe en raison de leur complexité de réglage (compter 1/2 journée par un technicien qualifié)


UHP  Lamp (Ultra High Performance,)
Lampes pour video-projecteurs.
performance ultra élevée; c'est un design propre aux lampes métal-halide fabriquées par Philips . elles fonctionnent avec un voltage moins élevé pour une clarté équivalente. Les avantages sont :  projecteur plus petit et plus léger car l'alimentation électrique est plus petite .
Moins de production de chaleur, plus silencieux et un projecteur coûtant moins cher en raison de son faible voltage ;  durée de vie plus longue de la lampe en raison des stress moindres sur la lampe (voltage, changements de température). Les lampes UHP durent environ 4 000 heures alors que les lampes métal halide durent 1 000 à 2 000 heures.

Ushiden (s-video)
Type de connecteur rond à détrompage utilisé dans le cadre des signaux vidéo S-vidéo. Il dispose dans ce cas de 4 contacts. Ce connecteur est aussi utilisé en informatique pour raccorder les claviers.

VBR (Variable Bit Rate) :
Lorsque des films sont compresses, chaque image doit être encodée en un certain nombre d'octets. Le CBR (Constant Bit rate) est utilisé par certains Codecs pour essayer de donner le même nombre d'octets par image. Le VBR est utilisé par d'autres Codecs (MPEG2) pour donner à chaque image un nombre d'octets optimum et tenant tout de même compte de contrainte comme la place disponible et le débit maximum de données.

VCD (VidéoCD) :
CD dédié à la vidéo pouvant contenir 1 heure de vidéo MPEG1 (352x288, PAL) et lisible dans un lecteur CD-Rom ou DVD.

VCR : Video Cassette Recorder. Traduction de magnétoscope.

VGA (prise VGA par extension)
Qualité d'image informatique correspondant à une résolution de 640 x 480 pixels.
prise VGA par extension: la sortie 15 broches (bleue) des ordinateurs appellée aussi Sub15 .
Les sorties VGA peuvent sortir un signal analogique de plus haute résolution et la qualité d'image est meilleure qu'en composite. Cependant il faut  souvent un transcodeur pour transformer le signal en mode composite ou S-video sur les TV, sur les appareils de projection ou les tables de mixages video.
Longueur maxi des cables 15 metres.
Pour les Vjs il n'existe aucune table de mixage pour ce type de signal, ce qui enlève la possibilité de mixer.
Le branchement de cette prise est le suivant:
pin     Nom     Description
1     Rouge     Vidéo Rouge (75 ohm, 0,7 Vc-c)
2     Vert     Vert (75 ohm, 0,7 Vc-c)
3     Bleu     Vidéo Bleu (75 ohm, 0,7 Vc-c)
4     RES     Réservé
5     GND     Masse
6     RGND     Masse Rouge
7     GGND     Masse Vert
8     BGND     Masse Bleu
9     +5V     +5 VDC
10     SGND     Masse Synchro
11     ID0     Monitor ID Bit 0 (optional)
12     SDA     Ligne de données série DDC
13     HSYNC
CSYNC     Synchro Horizontale ou Composite
14     VSYNC     Synchro Verticale
15     SCL     Ligne d'horloge DDC


VHS : Format grand public utilisant une bande de ½ pouce.

Vidéo composite
Connexion vidéo standard sur prise RCA ou BNC en général, dont la chrominance et la luminance sont mélangées.

Partager cet article

Repost 0
Published by XRay Concept > DKP VJ - dans TECHNIQUES - TUTORIAUX
commenter cet article

commentaires

Recents