Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : VideoDesign & MULTIMEDIA News
  • VideoDesign & MULTIMEDIA News
  • : CONTACT: pixray[hat]gmail.com Tout ce qui concerne l'art et la pratique de la vidéo et du vjing, leur impact dans l'événementiel, la création, le tournage les montages, les Vjs, les performances visuelles dans de nombreux domaines... Des news sur le mat
  • Contact

Xray VIDEOS

cliquez sur une vignette
pour voir la vidéo

Recherche

Agenda

Julliet 09 - Electromind festival - Montpellier
23 MAI 09 - Spiral Night - MONTPELLIER Area
11 AVR 09 - Vizual Invaders Lyon Transbordeur
27-28 MARS 09 -ULTRAMUSIC Festival -Miami - USA
14 fev 09 Festival Interferenz 2 Zoo/usine Geneve
22-Nov 08 Festival Interferenz -Zoo/Usine Geneve

5-6 sept. 08 Vizual Invaders festival Savoie-Tamie
19 JUL-ELECTROMIND 2008-Montpellier
8 Fev 08 - TILT Festival-Perpignan
29 dec: PIXELS FESTIVAL-Strasbourg
1 dec: Koin-KOIN circus - Quissac
October: Ixindamix -  Montpellier

  1 SEPT- Distort Generation-Radio Bomb Crystal Disto
21 JUL - ELECTROMIND 07
2 jUN - Carnas free Party - Vignes Ench.
19 MAI - Valentino Kanzyani - Montpellier
8 AVR - Crystal Distortion-Red Gong- Rachdingue (SP)
6 AVR 07 - ULTIMATIK- Vignes Ench. (free spirit) - Daytona (MPL)


Powered by



Texte Libre


         VIDEO,    VJING,   ImAGE,   News
contact  Mail us                              Web -Site -WEB >>> XRAY Concept
20 décembre 2005 2 20 /12 /décembre /2005 19:25

Que choisir 20/12/05

ENFIN une étude honnête sur le comportement des internautes: Ce que tout le monde pense tout bas !
Des indicateurs sérieux sur les tarifs souhaités Par les consommateurs ...



Peer-to-peer, gravure, échanges
Une étude inédite des comportements des internautes


L'Université Paris XI (laboratoire ADIS) et l'UFC-Que Choisir rendent publique une étude inédite qui décrit et analyse les pratiques de copiage des internautes en France à partir d'un échantillon national de 4000 personnes.
Cette étude, dont il n'existe pas d'équivalent en France et en Europe, permet enfin de mieux comprendre (statistiques descriptives) et d'expliquer (tests économétriques) les usages et les comportements des internautes et par la même occasion fait tomber ou relativiser certains a priori sur les motivations des copieurs et les effets supposés « catastrophiques » de leurs pratiques sur l'économie des industries culturelles.
Du point de vue du profil des copieurs, il apparaît que l'échange de copie est une pratique très répandue qui concerne pratiquement toutes les catégories sociales. Les copieurs ne peuvent pas uniquement être assimilés à des jeunes irresponsables ou à des resquilleurs. En fait, près de 11 millions d'internautes en France téléchargent de la musique sur Internet (soit plus de 40% des internautes).
Sur les facteurs explicatifs du copiage (probabilité d'être copieur et intensité du copiage), les variables significatives sont : un effet d'imitation et de contagion sociale (amis, familles, relations de travail...), l'accès à une diversité culturelle plus importante, le prix perçu des originaux, les compétences informatiques et dans une moindre mesure, le niveau d'études.
Par contre, la perception du risque juridique et le niveau d'achat de CD et de DVD sont des variables neutres donc non explicatives du copiage. Il ressort donc que la politique répressive est particulièrement inefficace et ce d'autant plus qu'elle n'est pas fondée d'un point de vue économique si l'on considère les effets du copiage sur les achats de CD et de DVD.
Du point de vue des dépenses culturelles, il existerait une relation particulière entre le copiage P2P de musique et de films et les achats de biens culturels (CD, DVD) :
- Il ressort de l'étude que, d'une manière générale, les achats de CD et de DVD ne sont pas affectés par l'intensité du copiage sur les réseaux P2P. Cela peut s'interpréter comme une indépendance des deux pratiques ou, plus vraisemblablement, par la neutralisation de deux logiques contradictoires : substitution des achats d'originaux par le copiage, complémentarité/"cumulativité" de la pratique de copiage et de l'achat d'originaux.
- En revanche, l'intensité de copiage de musique toutes techniques confondues s'avère un facteur favorable aux achats de CD et de DVD. Les « gros » copieurs achètent donc relativement plus de biens culturels que les autres.

Du point de vue du consentement à payer, le copiage ne supprime pas la disposition à payer des internautes. Ils attribuent donc une valeur économique aux contenus qu'ils échangent.
Ce résultat est révélé par l'analyse du consentement à payer (6,66 euros pour la musique, 8,44 euros pour les films et 12,62 euros pour les deux) pour accéder à des services de téléchargement libre. Ce consentement à payer est néanmoins inférieur au prix d'un original : cela suggère que les consommateurs estiment que le prix actuel des originaux est trop élevé.

En conclusion, l'étude permet de largement relativiser les a priori qui circulent sur les pratiques de copiage : les conséquences économiques graves ou l'atteinte à la diversité culturelle.
Pour sa part, l'UFC-Que Choisir considère donc que les principales dispositions du projet de loi DAVSI , qui ne sont fondées sur aucune étude fiable des comportements, ne sont ni légitimes sur le plan éthique ni justifiées économiquement.
En effet, ce projet de loi, qui ne devrait pas être adopté en l'état :
- Organise une répression injustifiée contre les consommateurs (la riposte graduée),
- Prive les consommateurs de l'accès à la diversité culturelle (suppression des échanges peer to peer sans cryptage),
- Renforce les positions dominantes de l'industrie culturelle et de certains éditeurs informatiques qui contrôlent les logiciels de cryptage (généralisation des DRM ).


Partager cet article

Repost 0
Published by XRay Concept > DKP VJ - dans JURIDIQUE - PRATIQUE
commenter cet article

commentaires

Recents